Ayden Bennet [TERMINÉ] JdUxfVl


Quand l'instinct primaire prend le dessus Nc-18
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Ayden Bennet [TERMINÉ]
 :: Etat Civil :: Présentation :: Hommes

Aigle Noir

Ayden Bennet

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2019
Age : 36

Vous & TV
Votre Série Tv:
Votre Mangas:
Votre Films:
Ayden Bennet
Aigle Noir
Dim 11 Aoû - 19:47



« Ayden Jonathan Bennet »




Qui es-tu ?

Surnom : A.J.
Age : 34 ans
Date de naissance : 08 Juillet
Lieu de naissance : New Jersey
Origine : Américaine
Groupe : Bêta
Totem : Aigle noir
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Etat civil : Célibataire
Profession : Artisan menuisier/sculpteur
Feat : Shokudaikiri Mitsutada de Touken Ranbu


« Personnalité »

15 lignes minimums : Évaluation psychologique de Mr. A.J. Bennet par le Dr. Aaron Wayde, 10 juillet 1945 : Mr. Bennet ne montre aucune trace de comportement instable. L'attaque de Pearl Harbor semble l'avoir grandement marqué et avoir nourrit son besoin de servir son pays. Les divers examens pratiqués ont prouvé qu'il était apte au service. Il a une personnalité sociable et réfléchie. Il n'a fait preuve d'aucune agressivité ou de rébellion face à ses supérieur lors de sa formation. Je le recommande donc pour le service actif.

Évaluation psychologique du Lieutenant A.J. Bennet par le Dr. John Shepard, 22 septembre 1958 : Le lieutenant Bennet présente une névrose traumatique résultant visiblement des évènements survenus lors de son dernier déploiement. Il souffre de cauchemars récurrents, affectant son sommeil, diminuant ainsi sa capacité de concentration, ainsi que d'hallucinations auditives rendant son psychisme et son comportement instable. De plus, la perte de son oeil droit ne lui permet pas de reprendre le service actif. Je recommande donc la mise à la retraite du Lieutenant Bennet pour les raisons pré-citées.

Ce que ces évaluations ne disent pas, c'est qu'Ayden n'est pas devenu un "névrosé" du jour au lendemain. Non, Ayden était au départ un jeune homme passionné, de la vie, de la connaissance, curieux de tout. C'était également un jeune homme sociable possédant de forte valeurs tant sur le plan personnel que patriotique. Il était extraverti, s'ouvrant facilement aux autres et aux diverses situations que la vie plaçait sur son chemin, il débordait de confiance en lui sans pour autant écraser les autres qui l'entouraient. C'était un jeune homme très apprécié et entouré, n'ayant jamais manqué d'affection. Malheureusement ses divers déploiements en zones de guerre ont grandement détérioré sa personnalité. D'enjoué, il est devenu réservé, parlant peu de lui-même ou de ce qu'il ressentait, à l'exception de la colère dans laquelle il se trouvait au débouché de situations dramatiques. De sociable, il est devenu solitaire bien que cela ne l'empêchait pas de faire un excellent travail d'équipe dans l'unité à laquelle il appartenait, sans compter qu'il n'a jamais laissé tomber ses camarades lors de situations critiques, prouvant ainsi qu'on pouvait toujours compter sur lui. Bref, peu à peu, sa personnalité s'est assombrie mais curieusement elle n'a jamais entamé la confiance qu'il plaçait dans ses camarades ni la confiance qu'ils lui portaient. Son sens du devoir et de l'amitié sont restés intacts et c'est sans doute ce qui lui a permis de ne pas être totalement coupé de son unité. Revenu à la vie civile, il s'est complètement perdu, replié sur lui-même, parlant peu et s'isolant de plus en plus de sa famille et de ses vieux amis retrouvés, ne supportant aucun bruit fort tel qu'une porte qui claque ou les pétarades des vieilles voitures. Pour faire court, son passage à l'armée a fait de lui un inadapté social. Cependant de son ancienne personnalité, il reste des traces, son sens des responsabilités, du devoir, de protection et des valeurs sont resté aussi fort qu'avant son intégration à la vie militaire. Il a toujours envie d'aider les autres et ce, même s'il se contente d'un vague "de rien" grogner à la va-vite quand on le remercie au lieu du franc sourire qu'il abordait lorsqu'il était plus jeune. Il veille toujours sur son entourage même s'il se tient à l'écart de la plupart des gens, il aime toujours autant apprendre de nouvelles choses, s'instruire, même si ça ne lui est d'aucune utilité. Il lit beaucoup quand il n'est pas occupé dans son atelier à travailler le bois.



« Physionomie »

15 lignes minimums :
Dossier Médical :
  • Taille : 1,87 m
  • Poids : 100 kg
  • Cheveux : Bruns
  • Yeux : Noisette
  • Signe(s) distinctif(s) :
    • Tatouages : Emblème et devises des Marines
    • Cicatrices : Oeil droit (5 cm), flanc gauche (8 cm) dû à coup de couteau, impact de balles à gauche de l'omoplate droite, thorax au niveau de la 5ème côte à gauche dans le dos.
    • Tache de naissance : Aucune
Ce que le dossier médical ne dit pas : Ayden n'est pas seulement grand, il est également bien charpenté, ce qui peut paraître normal pour un ancien militaire ayant servi plusieurs fois son pays. Après tout les entraînements ne sont pas à prendre à la légère, c'est bien connu. Toutefois, depuis qu'il a été réformé, il a énormément maigri, passant de 100 à 80 kg, notamment parce qu'il ne se nourrit pas correctement, sans compter qu'il fait nettement moins d'exercices que durant ses années de service. Bref, il se maintient en forme, continue de suivre une discipline stricte mais nettement moins poussée qu'auparavant. Le fait qu'il mange mal ou pas suffisamment est une des conséquences de son SSPT, en effet, qui aurait le coeur à mangé après avoir vu et revu ses camarades tomber sous les balles ou sous les bombes au lieu de dormir du sommeil du juste comme la plupart des citoyens de la ville. C'est également un fumeur occasionnel, mauvaise habitude prise à l'armée et dont il ne profite généralement que lors d'une mauvaise journée après avoir passé en plus une mauvaise nuit. Il ne boit pas, à part une bière de temps à autre avec un ancien camarade revenu également au pays et qu'il ne voit qu'une fois par moi. Jamais on ne le verra rouler sous la table d'avoir trop bu. Il a des cales aux mains de part son travail manuel, tailler et sculpter le bois à longueur de journée laisse des traces mais se servir d'une arme et monter des tentes en laisse aussi. Sa voix est plutôt grave mais c'est principalement dû au fait qu'il parle peu étant donné qu'il a peu de visite mais qu'en plus, il ne fréquente pas beaucoup de monde. Quand son regard n'est pas froid et dénué d'émotion si ce n'est la colère, il est hanté par les souvenirs qui lui reviennent lorsqu'il était dans l'armée et pourtant, on a toujours l'impression qu'il sait exactement ce que vous pensez quand il vous regarde. Ses cheveux marrons glacés ont bien poussés depuis qu'il a été réformé et se retrouvent très souvent en pagaille à force d'y passer la main.

D'un point de vue vestimentaire, même s'il ne porte plus l'uniforme, il a toujours le sien dans son armoire, la dernière fois qu'il l'a porté, c'était pour l'enterrement d'un de ces camarades tombé au combat, depuis, il patiente dans une housse de rangement tant le fond de son armoire pour éviter qu'il ne prenne la poussière. Pour le reste, c'est un homme pratique et ne porte que ce dans quoi il se sent à l'aise, du moins quand il ne porte pas un bleu de travail. Jeans, chemise, t-shirt, pull, gilet... Tout ça c'est très bien tant que ça ne le gêne pas dans ses mouvements mais vous ne le verrez jamais dans un costume trois pièces ou un smoking. Si vraiment se retrouvait dans l'obligation de porter de tels vêtements, il se sera contenté de les louer pour l'occasion. De toute façon, vu qu'il sort peu de chez lui, il ne voit pas l'intérêt de porter de tels vêtements. Il porte quasiment toujours son cache-oeil...

Son totem : Son totem est l'aigle noir, assez proche en taille comme en envergure de la pygargue à tête blanche, symbole des USA à la différence qu'il est plus léger et que son plumage est entièrement foncé. Contrairement à son appellation, ses plumes ne sont pas entièrement noires mais plutôt dans les tons bruns majoritairement marron et quelques unes plus claires, notamment à l'intérieur des ailes. De son totem, il est possible de voir quelques caractéristiques apparaître chez Ayden selon la situation, les plus courantes étant bien entendu les yeux et les serres. D'autres caractéristiques apparaissent également mais il vous faudra être là pour découvrir les quelles...




« Histoire »

30 lignes minimums :
Il n'était pas certain que Jackson Bennet, Lieutenant de vaisseau du corps des Marines, rencontre la belle Rachelle Sullyvan, fille de médecin. Pourtant, cela arriva et de la plus banale des manières... Jack tomba malade lors d'une permission et alla tout simplement consulter le médecin le plus proche. Il aurait pu aller voir le médecin militaire mais ce ne fut pas le cas. C'est Rachelle qui le reçu puisqu'elle aidait son père en accueillant les patients pendant que celui-ci effectuait ses consultations. Jack tomba sous le charme de la douce jeune femme qui de plus n'était autre que celle qui lui était destinée. Toutefois, il prit le temps de faire connaissance, revenant la voir à chacune de ses permissions, lui écrivant chaque fois qu'il était déployé... Il lui fit une cours acharnée bien qu'entre coupée par ses voyages et finalement, avec la bénédiction du père de Rachelle, Jackson et elle se marièrent. Ils vécurent pendant un moment sur les bases où était affecté Jack mais quand Rachelle tomba enceinte cinq ans plus tard, Jack, décida de prendre sa retraite, voulant être sûr d'être là pour sa compagne tout au long de sa grossesse et présent pour son accouchement, chose qui n'aurait peut-être pas été possible s'il était resté dans l'armée.

Ils déménagèrent et s'installèrent dans le New Jersey où Jackson trouva un emploi comme technicien dans un garage du coin. Ayden vint au monde un 08 juillet, pour le plus grand bonheur de ses parents et de ses grands-parents tant paternels que maternels. Aimé et choyé, il grandit en ne manquant de rien, même si la vie n'était pas facile tous les jours, après tout, aucun membre de sa famille ne roulait sur l'or. Pourtant, il ne lui vint jamais à l'esprit de jalouser ceux qui avaient une vie soit-disant plus belle que la sienne. Sa mère lui racontait des histoires, lui lisait des livres, veillait à ce qu'il s'intéresse à tout, son père, même fatigué après de longue journées de travail, faisait toujours en sorte de passer un peu de temps avec lui, soit en lui racontant sa vie en tant que soldat, ses voyages, en allant pêché ou en jouant au baseball avec lui. L'école ne fut pas son passage préféré, les professeurs ne parvenant pas à rendre leur cours aussi intéressants que ses parents quand ils lui racontaient des histoires mais il s'y fait quelques amis qu'il garda jusqu'au lycée. Ayden était un enfant facétieux, intelligent, débrouillard et gentil, il ne posa pas beaucoup de problèmes à ses parents.

À 16 ans, il décide d'intégrer l'école militaire, voulant suivre les traces de son père, ce qui rendit Jackson très fier. Rachelle était plus mitigée mais le laissa faire. Elle ne commença à s'inquiéter que lorsqu'il s'engagea à 18 ans dans la Marine. Les premières années furent relativement facile étant principalement consacrées à l'entraînement et à la formation mais lorsqu'il fut déployé pour la première fois, elle lui fit promettre de leur écrire chaque jour, ce qu'il fit.
La guerre de Corée ne fut pas une partie de plaisir et mis ses nerfs ainsi que son entraînement à rude épreuve mais il revint sans une égratignure après trois ans lorsque la guerre pris fin.
Il obtint une permission une fois de retour et passa ce temps en compagnie de ses parents et de ses amis, ne parlant pas trop de ce qu'il avait vu et vécu, si ce n'est avec son père qui avait été Marine avant lui et connaissait donc les angoisses liées au fait de voir des camarades tomber au combat ou d'abattre un ennemi. Ayden se reprit toutefois et lorsque son contrat fut terminé, il rempila pour être affecté à divers ambassades américaines dans le monde, son unité fut même réquisitionnée par la CIA pour compléter l'équipe mise sur pied pour renversé le gouvernement du Guatemala, et la mission fut un véritable massacre pour l'unité à laquelle appartenait Ayden, ce qui l'enfonça un peu plus dans son mal être... La goutte d'eau qui le fit craquer fut lorsqu'il fut appelé au front au Liban. Cependant, avant d'aborder ce chapitre, il faut savoir qu'Ayden, bien qu'il commençait déjà à se renfermé sur lui-même, était toujours curieux d'apprendre de nouvelles choses, aussi il prit à coeur d'apprendre la langue de chaque pays où il fut stationné durant son temps libre, visita quelques musées et continua à écrire à sa famille tout en achetant chaque fois un souvenir pour eux.

Avant son affectation au Liban, il passa quelques jours dans sa famille et en profita pour leur offrir les divers souvenirs qu'il avait collecté au fil de ses affectations. Il aurait pu sans doute se remettre complètement de sa mobilisation au Guatemala s'il avait encore été affecté aux diverses ambassades américaines dans le monde mais le sort en décida autrement et finalement son unité fut appelé sur le front libanais. Il accomplit son devoir sans réel problème puisqu'il ne s'agissait que d'assurer la sécurité du port de Beyrouth et de l'aéroport international. Tout se serait très bien terminé s'il n'avait pas été témoin de la mort d'un autre de ses camarades alors qu'ils étaient en repos dans le pays. L'oeuvre d'un sniper... Ayden craqua complètement, s'en était trop et devint un véritable acharné, allant jusqu'à se battre dans les bars quand il était de repos, ce qui au final lui valut la perte de son oeil droit et le renvoi au pays.

Une fois rentré, il fut diagnostiqué inapte au service et fut mis de force à la retraite. Il rentra chez ses parents mais il n'avait plus le coeur à parler à qui que ce soit, refusait de revoir ses amis d'enfance avec qui il avait pourtant gardé le contact pendant des années, s'isolait de plus en plus, ne mangeant quasiment plus et dormant encore moins car quand il y parvenait, il se réveillait toujours au milieu de la nuit, complètement en nage après un cauchemar. Ses parents voulurent l'aider mais il refusa leur aide, ne trouvant le calme que dans le travail manuel et puis un jour, il décida de partir de la maison tout simplement, se rendant compte que sa mère se rendait malade à force d'inquiétude pour lui et que son père regrettait de l'avoir encouragé à entrer chez les Marines sans compter qu'il devait chaque fois le maîtriser quand un bruit trop fort renvoyait son fils dans l'enfer qu'il avait connu.
Ayden prépara son départ avec soin et sans en parler à ses parents, qui, il le savait, auraient tout fait pour le retenir. Le jour de son départ, il leur laissa une lettre leur expliquant qu'il ne voulait pas être un poids pour eux, qu'il préférait partir, se mettre au vert en espérant aller mieux un jour et qu'il leur écrirait ou les appellerait une fois installé.

Arrivé à la Nouvelle Orléans, c'est ce qu'il fit. Il dépensa ses économie pour s'acheter une petite maison loin du centre ville, fit installer le téléphone et appela ses parents pour les rassurer, leur demandant simplement de ne pas appeler tous les jours. Cependant, il refusa de leur donner son adresse de peur de les voir débarquer chez lui. Il avait besoin de temps...
Il commença à chercher du boulot mais la plupart du temps, soit c'était situé en centre ville, soit il y avait trop de bruits, aussi finalement, il se mis à sculpter quelques babioles qu'il vendit sur les marchés. Voyant que cela marchait bien et qu'il n'était pas trop mauvais, il décida donc de se mettre à son compte même s'il n'aimait pas vraiment se rendre sur les marchés pour vendre sa marchandise.
La solution vint un jour où un gamin un peu trop curieux de son quartier s'introduit chez lui... Ayden n'avait pas conscience d'attirer la curiosité puisqu'il ne fréquentait pas beaucoup ses voisins, restant à l'écart comme partout ailleurs, ce qui poussa visiblement certains enfants à quelques bêtises... Une nuit, un groupe de gamin se présentèrent devant sa maison et poussèrent l'un des leur à rentrer et à voler quelque chose pour preuve qu'il avait bien été dans la maison du "type bizarre" qui vivait là. Le gamin s'exécuta mais ne s'attendait visiblement pas à se faire attraper. Ayden profita de l'occasion, proposant au gamin de vendre pour lui ses sculptures au lieu de faire des bêtises et qu'en échange, il ne parlerait pas à ses parents de son idiotie et le paierait pour son travail. Le gamin accepta, bien trop heureux d'échapper à une sanction, il en parla a ses amis et la nouvelle fit boule de neige, aussitôt, Ayden se retrouva avec quelques mains en plus pour vendre ses produits.

Au départ, les parents des enfants n'apprécièrent pas vraiment la situation et quand ceux-ci voulurent y mettre fin, ce sont les enfants eux-même qui vinrent chercher Ayden pour qu'il convainque leurs parents de les laisser continuer. Voyant déjà la migraine arrivé, Ayden accepta tout de même, après tout, il n'avait pas demandé la permission aux parents pour "embaucher" leurs enfants... Il rencontra chaque parents, leur raconta une version édulcorée de ce qui l'avait poussé à embaucher leurs enfants et tout rentra dans l'ordre. Les enfants avaient leur argent de poche, Ayden avait ses petits vendeurs et pouvait resté chez lui, les parents étaient rassuré quand au fait que c'était un ancien soldat qui empêchait leurs enfants de faire des bêtises qui auraient pu mal finir un jour.
Trois ans s'écoulèrent ainsi, trois années durant lesquelles Ayden continua à écrire ou téléphoner de temps à autre à ses parents juste assez pour les rassurer qu'il était toujours en vie, à sculpter, se diversifiant peut à peu, allant jusqu'à faire quelques travaux de menuiserie et à prendre des commandes auprès de particuliers désireux de le rencontrer après avoir acheté une de ses sculptures sur un marché, il se perfectionna et continua à tenir occupé les gamins de son quartier pour les garder loin des ennuis qu'ils auraient pu s'attirer.

Aujourd'hui, Ayden Bennet est considéré comme un artisan à part entière, un ermite un peu excentrique mais doué de ses mains, suffisamment pour pouvoir vivre de son art.



« Derrière l'écran »




Qui es-tu ?
Pseudo : P'tit Loup
Age :2 x l'âge requis
Comment as-tu découvert le forum ? : J'étais là à sa création
Quelque chose à dire sur le forum ? : Plus de monde et surtout des membres actifs !
Commentaire : On se réveille les enfants, si personne ne participe, personne ne voudra s'inscrire !!!


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Hérisson Commun

Giovanni Baresi

Messages : 15
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 25
Giovanni Baresi
Hérisson Commun
Lun 12 Aoû - 13:41
Bonjour et Bienvenue Ayden.

Je serais la personne qui m'occupera de ton cas *NIARK NIARK*

Si tu as un quelconque soucis ou une question, n'hésite pas à me solliciter par MP ou sur notre salon DISCORD, dont tu as reçu ton incitation par MP.


Giovanni Baresi, chef de la famille Baresi - PDG de Bear Company's



"parle américain" - *parle une autre langue* - /pense/
Hérisson Commun

Giovanni Baresi

Messages : 15
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 25
Giovanni Baresi
Hérisson Commun
Mer 14 Aoû - 22:42
Félicitation, tu es validé!
Félicitations Ayden ! Tu as complété ta fiche personnage avec brio et dans les temps ! Te voici prêt/prête à aller jouer dans le monde de Triskelion. Tu as été ajouté au groupe des Bêta, mais pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar ! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et faire une demande RP en créant un sujet ici !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le fondateur Giovanni Baresi et/ou l'administrateur Servan Adams

Code by Frosty Blue de Never Utopia




Giovanni Baresi, chef de la famille Baresi - PDG de Bear Company's



"parle américain" - *parle une autre langue* - /pense/

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: